Annuaire des véhicules car-register.com

Toutes les marques    A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  

Les premières Talbot françaises sont issues de la reprise de la vieille firme Darracq par une société britannique, qui céda ses parts en 1935 au nouveau directeur Anthony Lago. Sous l'impulsion de ce dernier, des modèles "double arbre" (dans le carter et non en tête) vont être créés, donnant à Talbot une aura sportive et luxueuse à la fois. Après 1945, sa gamme comprendra les plus puissantes voitures françaises (et aussi les plus chères) mais elles n'éviteront pas le déclin de la firme.Tombée dans le giron de Peugeot après la reprise de Chrysler-Simca, la marque fut ressuscitée pour le millésime 1980 mais oubliée avant même la fin de la décennie...

Peu de marques ont une histoire aussi mouvementée que Talbot dont l'origine remonte à l'accord signé entre Lord Talbot et le constructeur français A. Clément (Bayard) pour la fabrication outre-Manche des voitures de ce dernier. En 1919, la firme Clément-Talbot Ltd. fut reprise par un consortium anglais qui possédait déjà l'affaire Darracq en France. Techniquement indépendante de sa "cousine" parisienne, la marque anglaise acquit une bonne réputation grâce au moteur 6 cylindres à grand rendement dû au Suisse Georges Roesch mais, après le rachat par Rootes en 1935, les Talbot seront mécaniquement semblables aux Hillman, avant d'être rebaptisées Sunbeam-Talbot en 1938.

Tata Motors Limited,  anciennement connu sous le nom de TELCO, est la plus importante compagnie indienne de fabrication de véhicules personnels et commerciaux.

 

Site internet

Constructeur tchèque réputé pour ses conceptions originales dues au talent du brillant Hans Ledwinka, et qui a produit aussi bien d'économiques voiturettes que de très luxueuses 12 cylindres ou des camions à moteur refroidi par air. Les modèles aérodynamiques à moteur arrière sont les mieux connus, bien que leur diffusion à l'étranger ait été très faible : leurs ultimes descendantes étaient encore en production au milieu des années quatre-vingt-dix.

Constructeur automobile de voitures électriques dont le siège social se situe à Palo Alto, dans la Silicon Valley, aux États-Unis. Fondée en 2003 par Martin Eberhard, Marc Tarpenning, Ian Wright, Elon Musk et JB Straubel.
En 2008 débute la production du premier véhicule de série, le Roadster Telsa, voiture sportive entièrement électrique.

Site internet

L'un des plus importants constructeurs mondiaux a débuté dans les années trente, mais ne s'est fait connaître aux États-Unis qu'à la fin des années cinquante et en Europe quelques années plus tard. Dès 1965, un programme ambitieux a conduit à la production d'intéressants modèles sportifs, certains à double arbre à cames en tête comme la prometteuse 2000 GT qui ne connaîtra qu'une diffusion limitée.

Site internet

Symbole de la motorisation des masses au-delà du rideau de fer, la petite voiture est-allemande à moteur deux-temps et carrosserie composite est devenue après 1989 un objet de culte à l'ouest...

Constructeur automobile britannique fondé en 1967. Le premier véhicule, le Clipper convertible basé sur un modèle de TVR dont la carrosserie fut conçu par Trévor Fiore. 

Fondée par des Allemands au début du 20ème siècle, la firme motocycliste Triumph se lança dans l'automobile en 1923. Jusqu'en 1939, ses productions - petites et moyennes cylindrées - ne furent pas toutes sportives, mais souvent finies avec recherche. Déclarée en faillite à la veille de la guerre, la société fut reprise par Standard en 1945. A côté de modèles très conventionnels ce sont les cabriolets des séries TR et Spitfire qui assurèrent le renom de la marque. Incorporée au groupe British Leyland, elle vit cependant sa gamme détruite pour ne plus proposer en 1982 qu'une Honda anglicisée.

Conçue par Leslie Hounsfield et construite (du moins jusqu'en 1928) par Leyland, la Trojan se voulait avant tout économique et robuste : en dépit de sa technique originale (moteur deux-temps horizontal placé sous le plancher), elle se vendit très bien grâce à son prix très bas. Même les pneus étaient en option, les bandages pleins étant fournis de série jusqu'en 1929 ! Trojan devait cependant abandonner la production de modèles de tourisme en 1934, le moteur deux-temps étant toujours utilisé sur des camionnettes, mais on revit cette marque en 1962 sur la version anglaise du "bubble-car" Heinkel 200. 

Constructeur d'automobiles américain, Preston Tucker lança en 1944 une audacieuse campagne de financement pour construire une berline très innovante, la Tucker '48. Il réussit à louer l'usine de moteurs d'avions Dodge-Chicago, fermée depuis la fin de la guerre, mais il n'y produisit qu'une cinquantaine d'exemplaires.

Site internet

Un des rares constructeurs établis à Marseille, cette firme fut fondée en 1899 par Léon Turcat et Simon Méry. Leurs premières productions furent de puissantes et rapides 4 cylindres qui se firent connaître par de nombreuses participations sportives. Au palmarès de la marque figure la victoire au premier Rallye de Monte-Carlo, en 1911. Un accord fut signé avec De Dietrich pour la production de modèles communs à partir de 1908. Après 1918, la gamme se banalisera, à l'exception d'une 2,5 l à arbre à cames en tête. Les dernières Turcat-Méry utilisèrent des moteurs "du commerce" (SCAP ou CIME).

Site internet

Fabricant britannique de voitures de sport créé par Jack Turner dans les années 1950, qui a fermé en 1966.



Site internet

TVR

M. Wilkinson prit  trois lettres de son prénom TreVoR pour baptiser ses "specials" à structure tubulaire qui étaient vendus en kit. (Sur le marché américain, l'importateur les vendait complètes sous le nom de Jomar). Les carrosseries plastique venaient de la firme Grantura Plastics, qui assurera le montage complet à partir de 1960. L'entreprise allait connaître moult vicissitudes et réorganisations, mais le produit ne cessa de se développer, et ses performances de croître ! Seul le prototype Trident dessiné par Fiore dut être abandonné, pour être repris peu après une autre firme.

Site internet

Nous utilisons les cookies pour mesurer l'audience avec Google Analytics. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord. En savoir plusOK