Annuaire des véhicules car-register.com

Toutes les marques    A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  

Fondée en 1907 à Pontiac (Michigan) par E.M. Murphy, fabricant de buggies hippomobiles, et A.P. Brush, l'un des concepteurs de la première Cadillac, cette firme fut intégrée à la General Motors dès 1909. Elle sortait à cette époque de robustes 4 cylindres à prix modéré, complétées par une "V8" en 1915. Après 1917, Oakland ne proposera plus que des 6 cylindres moyennes, d'abord à moteur culbuté, puis "latéral", qui durent s'effacer devant leurs soeurs Pontiac lancées en 1926. La dernière Oakland sera une V8, rebaptisée aussi Pontiac après 1931.

Après diverses expérimentations avec des engins à vapeurs, puis à essence, Ransom Eli Olds (1864-1950) fonda en 1889 les "Olds Motors Works". Simple et robuste, l'Oldsmobile Curved Dash fut la première automobile américaine construite en grande série. Après le départ d'Olds - qui allait créer REO - la société se lança dans les grosses voitures de luxe et fut intégrée à la Général Motors dès 1908. Après avoir failli disparaître faute de succès en 1932, la marque retrouva sa clientèle et se distingua en étant la première à offrir une transmission automatique moderne (1940) et une traction avant de plus de 300 chevaux (1966). Elle sera cependant abandonnée à la fin de la saison 2003.

Site internet

Constructeurs réputés de cycles et de machines textiles, les frères Opel se tournèrent vers l'automobile dès 1898 en rachetant les brevets d'un certain Lutzmann, puis acquirent une licence Darracq tout en développant une gamme propre. La marque acquit rapidement une excellent réputation, appuyée par de nombreux succès sportifs, au point de devenir le plus grand constructeur d'Allemagne avant 1914. La production, n'atteignit cependant le stade de la grande série avant 1924, à la sortie de la populaire Laubfrosch (rainette) suivie de 4 et 6 cylindres de classe moyenne. En 1929, la famille Opel céda ses parts à General Motors.

Site internet

Officine Specializzate Competizione Automobili, telle est la signification du sigle de la marque créée par les frères Maserati en 1951, après la cession de leur nom à la famille Orsi.

OSI

L'entreprise "Officine Stampaggi Industriali" a été créée en 1960 à Turin pour produire essentiellement des matrices d'emboutissage puis des carrosseries complètes pour certains constructeurs, notamment Fiat, Ford et Innocenti. La Fiat 1200 habillée par OSI en coupé ou en cabriolet fut vendue sous le nom de Neckar St. Trop en France, où la réalisation la plus connue de cette firme reste le coupé carrossé (en 3.500 exemplaires) sur la base d'une Ford 20 M et vendu par le réseau Ford en 1967-1968.

Marque de voitures légères lancée en 1903 à Terre Haute, Indiana et rachetée en 1907 par John N. Willys qui en fit un modèle de grande diffusion, largement exporté. En 1927, la marque Overland disparut au profit de Whippet (voir Willys), avant d'être brièvement ressuscitée sur certains marchés en 1939 pour désigner la petite Willys à 4 cylindres.

Nous utilisons les cookies pour mesurer l'audience avec Google Analytics. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord. En savoir plusOK